Dernier jour pour rester fidèle au titre choisit pour ce post. Attention, demain, ça caille grave !

Pantalon cousu pour ce printemps. La poupée a depuis grandit et pris un peu du bidou mais rentre toujours dedans sans qu'il ne serre et tant mieux parce qu'elle est bien avec, elle peut courir, escalader, caresser l'herbe qui pousse (12ème photo ci-dessous). Eh oui, elle est comme ça ma sauvageonne : elle aime la nature, l'observe, la sent, la caresse et veut maintenant devenir agricultrice (sans produits chimiques précise-t-elle) après avoir rêvé de se construire une maison en bois dans la forêt, devenir vétérinaire dans un zoo et même éleveuse de chevaux. Pour la maison en bois, je lui ai expliqué qu'elle risquait de se confronter à quelques difficultés à vouloir la construire seule. Après plusieurs jours de réflexion, elle s'est finalement rendu à l'évidence : sans aide, elle pourrait ne pas y parvenir... Sinon, elle voudrait avoir de nombreux chats et peut-être même être vegan (comme sa maman l'est -sauf rares exceptions).

Quant au pull, elle l'adore mais quelle galère ces grosses mailles fines, lorsqu'elle l'accroche, elle tire (logique, elle ne va pas quand même pas rester coincée au radiateur à l'école ou sur un banc à la récré) et moi je dois remettre les mailles au crochet pendant de looooooooooooooongues minutes. Il est beau ce pull mais il ne va plus ressembler à grand chose après l'hiver... Ou si, à un tas de fils coton emmellé devenu le jouet préféré de notre chatte !

Vous l'aurez donc bien compris, cette demoiselle doit être vêtue confortablement, fonctionnellement tout en répondant à de nombreux critères (variables les critères) !

L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne
L'été en automne

Le pantalon a été confectionné aux mesures de ma poupette, sans patron. J'avais juste envie de pinces, de largeur, de vintage. Elastiqué au dos pour le confort et pour être porté le plus longtemps possible.

Le pull est tricoté en un seul morceaux (une croix trouée pour le col et fendue pour le devant) avec une double épaisseur de fil de coton sur de grosses aiguilles. J'ai ensuite fini le col, les manches et le bas avec un crochet. Les manches sont volontairement courtes (elle déteste les plier et ne parvient pas à manger sans faire trempette). Par contre, il s'est beaucoup étiré, il n'était pas si long au départ. Du coup, porté sur un legging, c'est sympa aussi !

L'été en automne

Et pour la petite astuce, les "jambières" porté sur le legging (avant dernière photo) sont en fait les manches d'un sous pull de mon fils ainé qui était complètement troué de partout. Recycler pour moins jeter, 1 minute chrono à fabriquer (30 secondes pour couper chaque manche) et le reste du tee-shirt a fini en chiffon, comme les vieilles chaussettes ! Ecologique, économique : j'adore !!

Tag(s) : #Fille, #tricot